Tout savoir sur le rachat de voiture par une casse

Véhicule accidenté ou en fin de vie, plusieurs raisons peuvent motiver une revente de votre voiture. Parfois, en raison de l’état du véhicule, il peut devenir très difficile pour vous de trouver un acheteur. Seule solution possible, la casse. D’ailleurs, dans certains cas, ce choix est une obligation légale au risque de devoir payer une forte amende à la préfecture ou pire, d’être emprisonné. Voici ce que vous devez savoir à propos du rachat de voiture par la casse. 

Combien paie la casse pour un véhicule ? 

Le coût du rachat d’un véhicule par une casse par exemple sur ce site peut varier en fonction de l’état du véhicule. Les casses encore appelées centres VHU accordent plus de valeur à un véhicule en fin de vie. Ceci est surtout dû au fait que malgré l’âge du véhicule, il est encore possible de récupérer certaines pièces à réutiliser et certaines pièces à revaloriser. Toutefois, ne vous attendez pas à faire de bonnes affaires dans la revente de votre vieux véhicule à une casse auto. Le coût peut varier entre 50 et 500 euros en fonction des casses. 

Pour une voiture accidentée, avec une panne irréparable ou encore bonne pour la démolition, la loi vous oblige à la déposer à la casse au plus tôt. Dans ce cas, vous ne gagnez pas d’argent puisqu’il ne s’agit pas d’une vente, mais d’un dépôt. Par contre, en fonction de certains critères propres à la voiture, vous pourriez bénéficier d’une prime à la casse. En parallèle, si le véhicule ne roule pas, ou que vous êtes dans l’incapacité d’aller vous-même le déposer à la casse, vous devrez payer les frais d’enlèvement qui s’élèvent à 50 euros. 

Néanmoins, si le véhicule est jugé réparable par un expert, au lieu de la casse, vous pouvez le revendre à un épaviste agréé. Dans ce cas, l’épaviste voiture pourra vous faire une offre. Toutefois, le prix restera tout de même relativement bas. 

épaviste voiture

Comment mettre son véhicule à la casse ? 

Si vous n’avez d’autres choix que de mettre votre véhicule à la casse, il est préférable d’avoir recours à un épaviste gratuit ou une casse auto agréée. Il faudra ensuite vous assurer d’avoir un certain nombre de documents essentiels. Au nombre de ces documents, figure:

  • La carte grise du véhicule qui doit être signée par les titulaires, avec les mentions « destruction le… » ou « cédée le… » à la place de « vendue le… »
  • Le formulaire (Cerfa n° 15776*01 ) de cession du véhicule rempli, indiquant les coordonnées du centre VHU,
  • Le certificat de non-gage encore appelé certificat de situation administrative datant de moins de 15 jours.

Si vous ne disposez pas de la carte grise du véhicule, il faudra expressément en faire réaliser une si la voiture date de moins de 30 ans. Notez que pour les véhicules ayant plus de 30 ans, il est nécessaire de disposer d’un document prouvant la propriété du véhicule. De même, pour les véhicules endommagés VE ou gravement endommagés VGE, il vous suffit de fournir un certificat de retrait de circulation en lieu et place de la carte grise. 

Jacky

Salut, je suis Jacky, un passionné de mécanique auto de 35 ans. En tant que mécanicien auto, je mets mes compétences au service de la réparation et l'entretien de véhicules pour assurer la satisfaction de mes clients. Je suis toujours à l'affût des dernières technologies et des nouvelles tendances pour offrir un service de qualité. Bienvenue sur mon site web !

Vous aimerez aussi...